« Ceux qui restent » – Jean Michelin (Ed. Heloise d’Ormesson) *Lu par Blandine*

Un livre qui prend aux tripes et ne nous lâche pas ! Frères d’armes en Afghanistan et ailleurs, trois militaires, liés à la vie à la mort, se retrouvent car l’un d’entre eux a disparu, sans indice, sans un mot. Pourquoi ? L’intrigue, habilement ficelée et fort bien écrite, nous parle de la guerre vueLire la suite « « Ceux qui restent » – Jean Michelin (Ed. Heloise d’Ormesson) *Lu par Blandine* »

« Gabrielle ou les infortunes de la vertu » – Catherine Delors (Ed. Héloïse d’Ormesson) *Lu par Sébastien*

En 1784, Gabrielle a 15 ans. Jeune fille de la noblesse auvergnate, elle tombe éperdument amoureuse d’un roturier, Pierre-André Couffinhal. Son frère et tuteur s’oppose au mariage et lui impose une union avec un noble et riche cousin qui se trouve être surtout très violent. Deux ans après leur mariage et la naissance d’une petiteLire la suite « « Gabrielle ou les infortunes de la vertu » – Catherine Delors (Ed. Héloïse d’Ormesson) *Lu par Sébastien* »

« Au moins le souvenir » – Sylvie Yvert (Ed. Héloïse d’Ormesson) *Lu par Philippe*

L’auteur, dans la peau de Marianne de Lamartine, nous retrace l’histoire de son illustre mari. Un ouvrage passionnant car il touche à tous les arts : littérature, voyage, politique… Beaucoup de souffle, de sensibilité et de rigueur dans la narration. Un personnage brillant mais aussi humble à découvrir. Gros coup de cœur de cette rentréeLire la suite « « Au moins le souvenir » – Sylvie Yvert (Ed. Héloïse d’Ormesson) *Lu par Philippe* »

« Avant elle » – Johanna Krawczyk (Ed. Héloïse D’Ormesson) *Lu par Blandine*

Au décès de son père (adulé mais taiseux), Carmen, enseignante spécialiste de l’Amérique Latine, reçoit en héritage un mystérieux bureau…La jeune femme, épouse et mère, souffre de graves problèmes psychiatriques liés à des cauchemars récurrents. En découvrant des documents sortis des tiroirs, elle va découvrir le passé de sa famille au temps de la dictatureLire la suite « « Avant elle » – Johanna Krawczyk (Ed. Héloïse D’Ormesson) *Lu par Blandine* »