« Minuit dans la ville des songes » – René Frégni (Ed. Gallimard) *Lu par Blandine*

Minuit dans la ville des songes

Ce magnifique auteur retourne sur les pas de sa jeunesse à Marseille.

Enfant, il devient la risée de ses camarades d’école car il porte des lunettes… Pour avoir la paix, croit-il, il ne les porte pas, et du coup, n’y voyant rien, se désintéresse des études, fait les 400 coups avec des voyous, au grand désespoir de sa mère qui lui porte un amour immense.

Un été, il part vagabonder sac au dos, et loupe son incorporation pour le service militaire, ce qui lui vaudra 6 mois de cachot.

Par le biais d’un prisonnier et d’un aumônier, il va découvrir le bonheur de la lecture !

Une résurrection, une évasion salutaire dans sa cellule grâce à la littérature.

Désertant ensuite la caserne, il s’enfuit en Corse, mais la police le traque et il doit s’enfuir encore et toujours.

Après 5 ans d’errance, il est rattrapé par son passé d’insurgé… mais un avocat va le sauver.

Tout est magique dans ce « roman » : la relation maternelle, la nature exposée, le refus d’obéissance aveugle, le questionnement sur le bien et le mal, la liberté intérieure, l’entraide et la solidarité.

Un destin personnel admirablement mis en mot !

Un immense coup de cœur !!!

02/2021 Blandine
LIBRAIRIE DES CANUTS

Pour plus de romans de René Frégni, cliquez ici !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :